Programme de recherche de cousinages de l'EGMT

Il y a toujours quelque part quelqu'un qui a déjà étudié les familles que vous recherchez, parfois depuis si longtemps. Voilà, statistiquement, une certitude, mais comment retrouver ces personnes ? Les moyens que nous utilisons jusqu'à aujourd'hui (revue, listes éclair, questions-réponses, relevés, liste de discussion...), quelle que soit leur efficicacité, sont encore artisanaux. Ceux d'entre nous qui ont avancé dans leurs recherches ont des centaines, voire des milliers d'ancêtres et, malgré Généanet et Généabank, il peut être long et compliqué de faire une à une toutes les recherches nécessaires.

L'EGMT a constitué une base de données alimentée à la fois par les relevés systématiques effectués par les adhérents de l'association et par leurs recherches personnelles. Grâce à un programme informatique spécialement mis au point pour cet usage, il nous est désormais possible de retrouver toutes les correspondances entre les personnages qui figurent dans la généalogie d'un adhérent et ceux qui figurent dans notre base de données. Il vous suffit en effet de transmettre votre fichier gedcom à l'EGMT pour obtenir en retour la liste de tous les adhérents avec qui vous cousinez, et même la liste de tous les actes qui vous intéressent parmi les relevés de l'EGMT !

Comment ça marche ?

Le processus est le suivant :

1) vous vous connectez à l'Accès adhérents", après identification, vous cliquez sur "Recherche automatique de cousinages" 2 fois, vous chargez votre fichier Gedcom et suivez les instructions. En cas de difficulté, envoyez votre fichier gedcom à l'adresse ou (si vous n'avez pas Internet) vous nous envoyez une disquette par la poste (en joignant une enveloppe timbrée à votre adresse pour la réponse). Il vous faudra bien indiquer vos nom et prénom, ainsi que votre n° d'adhérent. Vous pouvez aussi apporter le fichier pendant les heures de permanence ;

2) votre fichier sera comparé avec la base de données de l'EGMT (constituée à partir des relevés systématiques et des fichiers gedcom envoyés par les autres adhérents). La comparaison est faite au niveau des couples, en tenant compte des variantes orthographiques ;

3) une fois la comparaison faite, vous recevrez le fichier résultat. Ce fichier vous donnera la liste de tous les couples figurant dans la base de données de l'EGMT et qui pourraient correspondre aux couples figurant dans votre propre fichier gedcom. Pour chaque couple sera indiqué le n° de l'adhérent qui l'a étudié ou l'acte dans lequel il est cité, s'il s'agit d'un relevé systématique. Voici, à titre d'exemple, un court extrait des résultats obtenus pour les adhérents imaginaires 99-X-120 et 98-Y-105 (les résultats sont authentiques, mais les n° d'adhérents ont été modifiés) :

Afin d'interpréter les résultats, une légende est jointe en tête du fichier résultat, par exemple :

Dans l'exemple proposé précédemment, on voit donc que le programme a découvert :
 - le contrat du mariage du 1er couple recherché dans les relevés de l'EGMT (on remarquera que les variations orthographiques du nom de l'épouse ne l'ont pas perturbé),
 - la naissance de 4 enfants du 2e couple recherché, toujours dans les relevés de l'EGMT,
 - que le 3e couple était étudié par un autre adhérent (on remarquera que la petite différence dans le prénom de l'épouse n'a pas perturbé le programme).

Pour les couples extraits des relevés systématiques, les dates indiquées sont celles des actes où ils sont cités. Pour les couples extraits des fichiers gedcom, il s'agit de la date de mariage (si elle est connue).

4) Le programme vous indique si le renseignement qui vous intéresse existe, et comment le trouver. Pour en savoir plus (filiation, etc...), il vous suffira alors, selon le cas, de contacter l'adhérent concerné ou de consulter les relevés de l'EGMT. La liste des adhérents, avec leurs coordonnées, est jointe avec la 1re revue de l'année. Les mises à jour figurent dans chaque revue trimestrielle. La liste des adhérents figure aussi sur le site de l'EGMT : http://egmt.org (cliquer sur "l'association", puis "les adhérents"). Les relevés de l'EGMT peuvent être consultés sur les ordinateurs de l'association pendant les permanences, ainsi que sur Généabank : http://egmt.org (cliquer sur "l'entraide", puis "relevés/Généabank").

5) À la fin du traitement, votre fichier gedcom est intégré à la base de données de l'EGMT. Ainsi, les adhérents qui enverront leur fichier par la suite pourront découvrir de nouveaux cousinages avec vous.

Questions / réponses

Q : Je ne sais pas faire un fichier gedcom.
R : De nos jours, la plupart des logiciels de généalogie (Hérédis, Généatique, Parentèle, PAF, etc...) sont compatibles gedcom.
Pour obtenir un fichier gedcom avec Hérédis, par exemple, il vous suffit d'ouvrir votre fichier généalogique, puis de cliquer sur le menu Fichier/Exporter, de choisir gedcom, puis de cliquer sur Exporter. Avec Généatique, il vous suffit également d'ouvrir votre fichier généalogique, puis de cliquer sur le menu Fichier/Utilitaires/Exporter votre fichier gedcom. Le principe est à peu près le même pour tous les logiciels, même si les menus peuvent varier légèrement selon les logiciels (ou selon les versions). Au final, vous obtenez un fichier avec l'extension ged (signifiant gedcom), qu'il vous suffit de nous envoyer.

Q : Je n'ai pas de logiciel de généalogie.
R : Si vous avez un ordinateur, vous pouvez demander au secrétariat de vous communiquer un bon de téléchargement gratuit du logiciel Hérédis Classic Associations. Vous pouvez aussi télécharger le logiciel gratuit PAF (en version française) sur le site des Mormons : http://www.familysearch.org. Si vous n'avez pas d'ordinateur, vous pouvez saisir votre généalogie sur les ordinateurs de l'EGMT, pendant les permanences.

Q : Si j'avance dans mes recherches, pourrai-je envoyer une 2e fois mon fichier gedcom mis à jour et recevoir à nouveau le résultat ?
R : Oui, bien sûr. Toutefois, afin de ne pas surcharger inutilement les bénévoles, nous vous demanderons de ne pas renvoyer votre gedcom plus d'une fois par trimestre. Il vous faudra envoyer à chaque fois votre gedcom complet, et pas un complément, car le nouveau fichier remplacera le précédent.

Q : Puis-je envoyer plusieurs fichiers gedcom à la fois ?
R : Non, le programme n'est pas prévu pour gérer plusieurs fichiers pour un seul adhérent. Vous ne devez donc envoyer que le fichier gedcom correspondant à votre généalogie personnelle. Vous pouvez envoyer une mise à jour du même fichier (qui remplacera la version précédente), mais pas plusieurs fichiers différents. Si vous gérez votre généalogie personnelle dans plusieurs fichiers séparés, il vous faudra les fusionner en un seul fichier avant de les envoyer (la plupart des logiciels de généalogie permettent cette opération). Surtout, n'envoyez jamais sous votre nom des fichiers dont vous ne seriez pas l'auteur !

Q : En dehors de ma généalogie personnelle, j'ai reconstitué les généalogies des familles de mon village, de personnages célèbres de la région, etc... Cela serait-il intéressant pour enrichir la base de données de l'EGMT ?
R : Oui, bien sûr. Dans ce cas, il vous faut prendre contact avec le Bureau de façon à voir comment intégrer ce fichier dans la base de l'EGMT. Ne l'envoyez pas directement à .

Q : Que va devenir le fichier gedcom que j'ai envoyé ?
R : Les fichiers gedcom seront conservés à titre de sauvegarde. Vos recherches ne seront donc pas perdues pour la postérité (quand un généalogiste disparaît, c'est une bibliothèque qui brûle !). Toutefois, ces fichiers ne seront pas consultables directement par les adhérents (qui sont invités, selon le principe de l'entraide réciproque, à prendre contact directement avec les auteurs des gedcom en vue d'un échange), sauf dans 2 cas :
 - si l'auteur du gedcom donne son autorisation,
 - si le Bureau constate que l'auteur du gedcom n'est plus joignable (décédé ou parti sans laisser d'adresse) ou ne pratique pas l'entraide (par exemple en ne répondant pas à ses cousins potentiels).
Les listes de couples (de plus de 100 ans) extraites des gedcom pourront éventuellement être publiées dans la revue, sur notre site, dans des répertoires ou sur le CD-ROM des patronymes, de la même façon que pour les listes éclair. Les gedcom ne seront en aucun cas publiés ou diffusés sans votre autorisation.

Q : Les cousinages détectés par le programme sont-ils absolument sûrs ?
R : Non, il s'agit de cousinages potentiels. Le programme travaille à partir de la ressemblance des noms et prénoms, mais il peut être induit en erreur par des cas d'homonymies (fréquents dans certaines régions). Il vous appartient donc de vérifier chaque cousinage potentiel découvert. Les cousinages détectés s'avèrent néanmoins bons à plus de 90 %. Le programme peut aussi ne pas réussir à détecter un cousinage si les noms sont trop déformés. Merci de nous signaler toutes les anomalies que vous pourrez constater, de façon à ce que nous puissions apporter de nouvelles améliorations.

Q : Sur le papier, ça a l'air bien, mais est-ce que ça donne vraiment des résultats intéressants ?
R : Les résultats sont très variables selon les personnes, en fonction notamment de l'étendue et de la localisation de leurs recherches, mais presque tous les utilisateurs ont découvert de nouveaux actes ou de nouveaux cousinages et certains en ont même obtenu plusieurs centaines ! Même des chercheurs très chevronnés ont pu avancer dans leurs recherches. Ces résultats iront en s'amplifiant au fur et à mesure que la base s'enrichira avec de nouveaux fichiers gedcom et de nouveaux relevés.

Q : Mes recherches ne concernent pas le Midi Toulousain. Ce programme a-t-il un intérêt pour moi ?
R : Oui. De nombreux adhérents font également des recherches dans d'autres régions ou dans d'autres pays. Notre programme permet donc de retrouver également ces cousinages.


©2000-2016 Entraide Généalogique du Midi Toulousain
Dernière mise à jour le  12/04/2016